banner009.jpg

Introduction

Le Kirghizistan nous intéressait depuis plusieurs années pour son côté très nature et ses nombreuses possibilités de trek, nous avions donc consacré deux semaines, ou plutôt 12 jours à ce pays dans la cadre d'une voyage plus général avec l'Ouzbékistan.

Formalités

Pour les Français, aucune formalité n'est nécessaire, donc pas de VISA à demander si vous restez moins de 30 jours.

Argent

La monnaie locale s'appelle le Som (KGS) et au moment où nous y étions 1€ valait à peu près 80 som. Nous sommes partis avec de l'argent liquide pour le changer directement sur place, et nous avons toujours avec nous nos cartes Boursorama qui permettent des retraits et des achats à l'étranger sans frais. Par contre peu de commerçants acceptent les paiements par carte bancaire et aucun n'accepte les euros, donc uniquement de la monnaie locale (le sum) ou des dollars. Il existe des distributeurs mais uniquement dans les grandes villes et la quantité est souvent limitée, il vaut donc mieux toujours en avoir d'avance. Nous avons personnellement changé directement à l'aéroport, évidemment le taux de change est moins intéressant qu'en ville mais ça reste dérisoire et ça simplifie la vie (pour consulter les taux de change en temps réel j'utilise toujours l'application XE). Nous avons aussi effectué un retrait à Bishkek sur un distributeur de DemirBank qui permet de faire des retraits conséquents et dont certains permettent même de retirer des dollars. Nous avons également vu des ATM à Karakol. Certains hôtels, guesthouse ou prestataires acceptent volontiers les dollars.

Itinéraire au Kirghizistan

En ne disposant que de 12 jours sur place et en effectuant des recherches sur Internet nous nous sommes focalisés sur l'itinéraire suivant :

Si vous disposez de plus de temps, vous pouvez ajouter :

  • Ala Archa : A côté de Bishkek, mais c'est très aménagé, très fréquenté par les locaux et donc pas très dépaysant,
  • Kol Suu : Randonnée de 3 jours,
  • Kol Ukok : Randonnée de 2 jours,
  • Jeti Oguz,
  • Cholpon Ata,

Itinéraire au Kirghizistan

Transport

Historiquement il était possible de se rendre dans le pays par la compagnie russe Aeroflot mais aujourd'hui les deux solutions les plus simples avec néanmoins une escale sont Turkish Airlines et Pegasus (compagnie lowcost turc) qui font tous deux escales en Turquie mais pas dans le même aéroport (ce qui rend compliqué par exemple de faire le premier vol avec l'une et le deuxième avec l'autre). Pour notre part nous avions tardé à acheter nos billets, nous sommes donc passés par Pegasus, qui fait le service minimum (confort spartiate, pas de siège inclinable et repas en supplément). Pour mes recherches j'utilise personnellement Google Flight qui je trouve fonctionne très bien. Attention il est fréquent d'avoir des retards sur le premier vol donc si vous avez le choix, prévoyez du temps d'escale suffisamment long, quitte à prendre un vol précédent.
Pour se déplacer dans les villes en Taxi, le plus simple est d'installer l'application Yandex (équivalent de Uber) qui vous permet soit de réserver un taxi au prix, soit de montrer aux chauffeurs qui attendent le prix qu'ils doivent faire. L'installation de l'application Yandex depuis la France est bloquée, il faut donc passer par le site apkmirror.com après avoir autorisé l'installation des applications tierces dans les paramètres. L'autre avantage de cette application est que vous n'avez pas à renseigner de carte bancaire, vous payez votre course en liquide.
Pour se déplacer entre les villes la solution la plus courante est d'utiliser les Marshrutka, sorte de mini bus, qui relient les principales villes. Il est en général possible de descendre à peu près où vous voulez en demandant au chauffeur. La seule condition étant de savoir où se trouvent les gares routières (indiqué dans chaque article). Lorsqu'il n'y a pas de Marshrutka dans un délai raisonnable, il y a souvent des taxis partagés au même endroit, sorte de mini van de 6/7 places, un peu plus cher. Enfin vous pouvez également utiliser des taxis privés en passant par des prestataires si les deux solutions précédentes ne conviennent pas. Nous l'avons fait à deux reprises et nous indiquons les contacts utilisés.

Climat/Période

La meilleure période pour profiter du Kirghizistan et faire des activités de pleine air reste de Juillet à Septembre. Il peut faire un peu chaux dans la capitale mais finalement c'est rarement un lieux où l'on reste très longtemps. En dehors de ces périodes les randonnées risquent d'être pkus compliquées à cause de la pluie, du froid et de la neige.

Logement

Au Kirghizistan il y a énormément de possibilités d'hébergement (Hôtels et guesthouse) pour tous les prix (via les sites classiques hotels.com et booking.com) et il est même possible de faire d'excellentes affaires. Vous pouvez même vous permettre de réserver au fil de l'eau sans problème.

Divers

A notre arrivée à l'aéroport la première chose que nous avons fait est d'acheter une carte sim pour 10$ (ils acceptent aussi les euros). La carte SIM n'était évidemment pas essentielle mais beaucoup de prestataires locaux vous contactent directement par WhatsApp et tous les hébergements n'ont pas le Wifi.
Avant de partir il est intéressant de télécharger les cartes hors lignes de Google maps, mais aussi d'installer l'application maps.me qui permet d'avoir des cartes hors lignes ultra détaillées, notamment des routes et chemins que Google maps ne connait même pas.

Divers/A refaire

Le pays est très intéressant en terme de dépaysement, les habitants sont très agréables et donc le voyage est vraiment sympa. A refaire nous ne ferions peut être pas le trek Ala Kul car en fait cela vous prend 3 jours, il est quand même relativement difficile à réaliser même si certains sites vous disent le contraire, et il est peut être plus intéressant de faire un trek moins difficile et plus court, et de profiter du temps supplémentaire pour voir d'autres sites.