banner013.jpg

De nombreux guides ainsi que les locaux mettaient en avant cette île soit disant paradisiaque, nous avons donc décidé de nous faire notre propre idée. Après un vol de Da Nang avec escale à Hô Chi Minh Ville, nous arrivons enfin sur place, où une navette nous amène directement à notre hôtel, le Richis Beach Resort Phu Quoc. Nous terminons simplement cette journée par un coucher de soleil sur la plage.


Coucher de soleil sur la plage


Coucher de soleil sur la plage

Le jour suivant, nous décidons de partir à la découverte de l’île, et après réflexion sur le meilleur moyen de transport, nous décidons de louer un scooter pour monter vers le nord. Nous sortons de Duong Dong, traversons une sorte d’énorme décharge à ciel ouvert, et arrivons à Ganh Dau où nous faisons une pause. Nous repartons vers le nord-est en empruntant des chemins, parfois un peu compliqués mais très agréables car majoritairement dans la forêt, et buvons un verre dans une échoppe le long de la plage en face de l’ilet Hon Mot. Ce sera ensuite retour à l’hôtel par le centre de l’île, en passant par le port de Ben Pha Thanh Thoi, et baignade bien méritée dans la piscine.


Plantations sur la route


Ilet Hon Mot


Les ponts de singes pour passer sur les îles

Le troisième jour sera, une fois n’est pas coutume, consacré au repos. Nous profitons donc le matin de la chambre et du petit déjeuner, et nous partons l’après-midi à pied longer la plage. Nous constatons comme la veille que malheureusement tout est sale, et de nombreux détritus s’entassent sur les plages, hormis sur celles des plages privées des hôtels, que les employés s’efforcent de nettoyer plusieurs fois par jour. Nous terminons cette journée par un verre et un dîner au PineApple Bar que nous avions repéré, à l’ambiance hyper détendue et très agréable.


Pineapple Bar

Ce sera finalement notre conclusion : cette île est un leurre, si vous rester dans votre hôtel vous aurez l’impression que l’île est paradisiaque, mais dès que vous sortez c’est une catastrophe, la pollution est omniprésente en permanence, bref ce point de passage n’était pas vraiment nécessaire, mais nous nous serons au moins reposés un peu.

Nous reprenons un vol direction Can Tho ...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir